Les dossiers de Terrains de luttes

n°8 Quartiers populaires : (reprendre) une parole confisquée par les médias

Les reportages des grands médias sur les quartiers populaires provoquent régulièrement la consternation des habitants. Que ce soit par un ton misérabiliste ou, plus souvent, par une focalisation extrême sur les violences et les déviances, le traitement journalistique des dites « banlieues » fait donc l’objet de dénonciations récurrentes de la part de riverains et de personnes investies localement qui ne se reconnaissent pas, dans les productions médiatiques, les différentes facettes de leur vécu. Mais c’est aussi à l’impossibilité de répondre aux discours journalistiques à laquelle sont confrontés ces habitants maintenus à distance par les grandes rédactions nationales.

Ce dossier de Terrains de Luttes aborde plus précisément ce deuxième aspect de la violence symbolique qui frappe les quartiers populaires, même sur les chaînes du service public. Pour montrer l’ancienneté de la confiscation de la parole des « banlieues » jusqu’à nos jours, ce dossier s’ouvre par un extrait du livre de Mogniss H. Abdallah, Rengainez, on arrive !, qui relate le bras de fer médiatique entamé, en 1980, par de jeunes habitants de Vitry (Essonne) pour faire valoir leur point de vue sur le meurtre d’un de leurs camarades, abattu par un gardien.

Les deux autres textes relatent ensuite la longue mobilisation, jusqu’au procès en diffamation intenté à France 2 en mai 2014, d’un collectif d’habitants du quartier de La Villeneuve à Grenoble, pour obtenir un droit de réponse de la chaîne suite à la diffusion d’un reportage « caricatural » d’Envoyé spécial sur leur quartier.

TELECHARGER le DOSSIER n°8 de TERRAINS DE LUTTES

studioTV

   

Commentaires fermés

A la Une : Librairie en luttes

 

Répression syndicale

 

Ces lobbys qui nous pourrissent la vie !

 

Essais

 

Luttes des classes en Europe